Tigran Yegorian

Senior legal advisor

IMG_2851

M. Tigran Yegorian a rejoint l’AED en tant qu’expert juridique en 2012, devenant membre de l’association en avril de la même année. Depuis 2012, il a participé activement à tous les projets et activités mis en œuvre par l’organisation. Il a obtenu une licence en jurisprudence de la faculté de droit de l’Université d’État d’Erevan en 2004. Il a ensuite obtenu en 2011 une maîtrise en gestion des systèmes d’information de l’Université d’architecture et de construction d’Erevan. La même année, il a reçu son droit de pratique auprès de l’Association du Barreau arménien.M. Yegorian est un avocat reconnu specialisé dans les droits de l’homme. Il a défendu les droits de l’homme dans plusieurs affaires très médiatisées, telles que l’affaire «Harsnaqar», l’affaire pénale Vardges Gaspari ou encore l’affaire «Sasna Tsrer». Il est de plus un expert reconnu du droit et des processus électoraux. Sa contribution a été d’une grande importance lors de la réforme électorale de 2016, quand, grâce à son expertise et à ses compétences en matière de négociation, les autorités ont finalement accepté de supprimer les listes électorales signées et de modifier un certain nombre d’articles importants du Code électoral. En tant qu’expert dans plusieurs domaines du droit, il contribue régulièrement à des événements médiatiques et publics.Il a agit en tant que formateur professionnel en droit et processus électoraux, ayant formé plus de 5 000 observateurs, représentants des médias et mandataires depuis 2013. Il est compétent dans plusieurs domaines du droit, notamment pénal, civil, administratif, CEDH et constitutionnel. Il a soumis plus de 100 requêtes à la CEDH et plus de 30 à la Cour constitutionnelle d’Arménie. Il a remporté plus de 10 affaires devant la Cour constitutionnelle, dans lesquelles les positions exprimées par la Cour ont eu un impact essentiel sur la réforme législative et judiciaire en Arménie. Depuis 2012, il a défendu le droit à la liberté d’expression des médias, de leurs employés et d’autres personnes dans des affaires de diffamation et autres affaires FoE. En juillet 2018, il a été élu au conseil de l’AED par un vote consultatif.