Ce n’est qu’après la révolution qu’il a été possible de transférer le dossier du “porteur de pain” au SIS